Dominique de Villepin

Crédits: Flickr.

(Rabat, 1953) Diplomate, ancien Premier ministre, Dominique de Villepin a créé en 2010 le mouvement République solidaire, qu’il représentera à l’élection présidentielle. Choisissant la carrière diplomatique à sa sortie de l’ENA, il devient en 1993 directeur de cabinet d’Alain Juppé au ministère des Affaires étrangères, puis secrétaire général de l’Elysée à l’élection de Jacques Chirac, qu’il encouragea notamment à dissoudre l’Assemblée nationale en 1997. Nommé ministre des Affaires étrangères en 2002, Dominique de Villepin incarne par son discours à l’ONU le refus de la France à la guerre en Irak. Il passe en 2004 au ministère de l’Intérieur, avant d’être nommé Premier ministre à la suite de l’échec du référendum constitutionnel européen. A Matignon, il initie la réforme du CPE (Contrat première embauche) qui suscite une forte mobilisation sociale l’obligeant à faire marche arrière. Après 2007, son inimitié envers Nicolas Sarkozy (renforcée par l’affaire Clearstream) l’éloigne progressivement de la majorité. Dominique de Villepin quitte finalement l’UMP en février 2011, avant d’annoncer sa candidature à la présidentielle en décembre. (@villepin)