L’homme qui « tweetait » pour Mélenchon

Lien > Dans l’ombre d’un candidat nous trouvons de nombreuses petites mains qui élaborent et mettent en œuvre la stratégie de communication. Aujourd’hui le Community Manager tient une place prépondérante au cœur de cette stratégie, c’est le lien 2.0 entre le candidat et ses électeurs. Certains pourront nous taxer de #personnalbranling, mais nous vous certifions qu’un article de cette qualité et traitant du même sujet, ou d’une autre personne, aurait aussi eu sa place ici. Bref, " L’homme qui tweete pour Mélenchon est un petit blond de 26 ans", c’est l’un des fondateurs du blog et il a un article rien que pour lui sur Rue89. Bonne lecture.

Le gouvernement Ayrault : un concentré de communication

La nomination d’un nouveau gouvernement au lendemain de la présidentielle ne constitue  pas seulement la pose de la première pierre d’un chantier de cinq ans.  C’est aussi une opération de communication en soi, qui permet d’émettre un message fort pour surfer de façon optimale sur les cent jours de l’état de grâce. Nicolas Sarkozy en 2007 avait distillé des messages explicites avec la nomination de l’équipe Fillon, dont la composition à elle seule, opérait un grand-écart idéologique et communicationnel. La valorisation assumée d’une identité nationale décomplexée (au travers notamment d’un ministère dédié) côtoyait une ouverture à gauche matérialisée par la présence de personnalités issues du Parti Socialiste et d’un secteur associatif habitué à bouder les décisions de la droite ( Martin Hirsch, Fadela Amara). Enfin l’ouverture des fonctions ministérielles à la « diversité »  venait parachever le portrait d’une Droite nouvelle, voulue comme représentative de tous les français. Cela permettait au passage de couper l’herbe sous le pied aux détracteurs de la notion d’identité nationale citée plus haut. Lire la suite

Brève > Hénin-Beaumont : Marine Tondelier, une candidate EELV qui ne manque pas d’audace

En tant qu’internautes de la première heure, adeptes des réseaux sociaux, vous n’avez pas pu passer à côté de cette vidéo. Avec plus de 10 000 vues en deux jours, Marine Tondelier créé le buzz avec son karaoké anti-Le Pen, qui, selon nos sources, serait totalement improvisé. Lire la suite